Make your own free website on Tripod.com

Planet earth and its forests- Notre terre et ses forêts

Mon opinion sur une grosse question de l'heure.
Home
Rock-hound--Chercheur de cailloux
Rock-hound--Chercheur de cailloux
Underground urban travel-Voyager sous terre en ville
C'est l'hiver !
Une histoire de ski !
Street wise
A quoi on peut s'attendre avec le WEB
D'autres questions de l'heure
What the WEB has to offer...
What to do this winter...
The quest for energy
A short (and abeit incomplete) comment on economics-Un court commentaire (incomplet) sur l'économie
Mon opinion sur une grosse question de l'heure.
The fast food space cadet

Quoi que je suis d'avis que tous nous aimons se savoir bien chez soi, lorsque vient le temps de discuter de nos origines créant un sens d'identité, il faut se rendre a l'évidence que dans ce monde en évolution la notion d'identité outrepasse les considerations historiques et le fait linguistique associé aux racines historiques et culturelles créant a priori une identité distincte d'où la notion de nation basé sur ces critères.  Je dois du moins admettre que dans ce monde en évolution, et malgré tout ce qu'on peut peut croire lorsqu'il est temps de définir l'identité culturelle, la réalité du monde moderne nous fait comprendre que cette identité malgré ses fondements historiques emprunte ses caractéristiques au présent qui est très différent du passé.

Malgré tout force est de comprendre que sans un effort de préservation de ses racines culturelles et linguistiques l'influence de la majorité nord américaine elle même puisant ses caractéristiques de la dynamique sociale du présent serait privilégié. En regard a ce fait je suis arrivé a la conclusion que malgré la réalité linguistique partagé par la majorité des nord américains, le fait d'affirmer le fait français en Amérique est aussi a l'avantage de l'unité Canadienne qui de fait voit dans cette dualité linguistique un facteur d'identification les démarquant des américains sachant bien que l'histoire du Canada s'est construit avec l'aide de gens de l'autre ethnie fondatrice qui ont contribué non seulement au niveau de formalités tel l'exploration mais aussi au niveau des faits marquant de l'histoire et de ses institutions qui soit a l'avantage des peuples en cause malgré la perception de la signification de la conquête de 1760 qui malgré tout nous légua l'acte de Québec qui avouons le permit au fait français en Amérique de survivre et même de croître en influence...(l'acte de Québec fût d'ailleurs utilisé comme un des prétextes par les Americains pour déclarer leur propre indépendence...)

Par contre dans les faits une réalité de citoyens de second ordre découla du manque d'accessibilité de la majorité francophones aux ressources leur permettant d'évoluer socialement. Heureusement que la révolution tranquille changea tout cela ! Malgré tout il faut bien se rendre a l'évidence que le monde d'hier n'est pas le monde d'aujourd'hui lorsque vient le temps de discuter culture et ethnie. En consideration de ce fait les franglais de souche (l'ex premier ministre Johnson est un exemple parmi d'autres ) sont représentatif du fait que l'immersion linguistique et culturelle produit des résultats marquants qui nous font comprendre que le fait français est a l'avantage de tous et non seulement des français de souche aidant a mon avis a renforcer l'unité Canadienne sachant bien que les barrières entre ethnies sont rompus en conséquence entre ce qu'on a historiquement considèré comme les deux solitudes...

Malgré tout, lorsqu'il est question de federalisme les formalités different souvent de la perception du moins réel mais informelle qu'on a d'une situation. Ainsi le fait de vouloir assurer plus de compétences législatives aux régions (provinces) assure formellement un meilleur partage du pouvoir législatif a l'avantage de tous même si dans les faits une réalité plus préoccupante peut subvenir...Par contre la raison d'être de la féderation est d'assurer une gestion et un partage équitable des ressources assurant de fait même une redistrubution équitable de ces ressources des régions riches aux régions les plus pauvres assurant en théorie un développement équitable des régions. Le fait d'aller (même si c'est involontaire) contre ce principe donne une mauvaise image aux partis en cause...

Tout en considérant une réalité partagée lorsqu'il est question d'héritage culturel, il est du moins significatif de noter que la réalité moderne nous dicte un esprit de rapprochement entre peuples. De plus lorsqu'il est question de l'unité canadienne, le fait de privilégier un esprit de coopération est a l'avantage de tous et non seulement d'une minorité consolidant ses intérêts en fermant la porte aux autres pour ainsi concretiser sa prédominance d'influence ce qui laisse sous-entendre que l'esprit d'objectivité sociale risque d'être rompu au nom des interêts d'une minorité qui dois prédominer...

Le fait de rechercher une certaine isolation dois aussi etre consideré dans l'optique des conséquences plus globales sachant bien qu'une telle manoeuvre risque non seulement de produire des conséquences ici mais aussi avec les autres membres de la féderation dont certains étant isolés géographiquement (malgré la nature symbolique de cette isolation)  risquent de chercher union avec des partenaires a proximité immédiate...

Faut aussi bien se l'avouer qu'après l'indépendence nous ne serons pas partis dans quelconque paradis terrestre perdu dans le pacifique, nous serons a la même place avec les mêmes voisins avec qui nous devrons démontrer un esprit de bon voisinage malgré le fait que cette recherche indépendence fait suite a l'incapacité  de s'entendre avec nos voisins...

Heureusement que nous pouvons toujours compter sur l'aide d'un allié avec plus de puissance pour nos menus dépenses tout en sachant que c'est plus rassurant de savoir qu'on peut s'amuser sur un grand terrain de jeu au lieu d'être condamnés a rester dans notre carré de sable...

calixawinter0verlap.jpg

bouchervillewinteroverlap.jpg

Ici chez nous, tel que Gilles Vigneault le chante, mon pays c'est aussi l'hiver ! Ses gens et l'histoire ont été façonnés par des hivers rigoureux qui ont crée des gens hardis avec cette esprit d'hospitalité qui nous font oublier les rigueurs du climat et des étendus sauvages qui pour les premiers habitants étaient la barrière qui fallait franchir pour survivre.

Les coureurs des bois du temps de la nouvelle France ont été des premiers a savoir s'adapter aux conditions d'un territoire énorme et inhospitalier parcourant les vastes étendus sauvages hiver comme été enfin d'assurer subsistance a leurs familles dans une colonie en pleine effervescence soumis aux rigueurs d'un environnent peu acceillant façonnant de fait même l'esprit des gens et leur esprit de solidarité a confronter l'adversité.

Les gens d'aujourd'hui ont su tirer leçon des épreuves d'hier et par conséquent démontrent un esprit d'initiative et d'habileté qui nous font oublier le fait que ce pays immense d'étendus sauvages a l'infini est toujours en parti inconquis du moins lorsque vient le temps de franchir les épreuves que la nature peut offrir.

ducks.jpg

refinerywinter.jpg

oldchurchdowntown.jpg

steepleweb.jpg

couchdesoleilsurroute.jpg

pontremous.jpg

ndmerci.jpg

bridge2.jpg

parcgatineau.jpg

champetre.jpg

maison19ieme.jpg

tremblant.jpg

wizard.jpg

sthilaire.jpg

calixaimproved.jpg

lacheney.jpg

perspectiveapicaweb.jpg

heavilypolishedweb.jpg

borderhillsweb.jpg

pcdva.jpg

1chutepistecyclable.jpg

chertsy.jpg

rapidssunny.jpg

grandcentral.jpg

vercheresoldhouse.jpg

petitrestodenuit.jpg

storesign.jpg

churchinteriour.jpg

universitequebecweb.jpg

paintedscenery.jpg

churchdorvallodge.jpg

waitehills.jpg

172.jpg

statue.jpg