Make your own free website on Tripod.com

Planet earth and its forests- Notre terre et ses forêts

Underground urban travel-Voyager sous terre en ville

Home
Rock-hound--Chercheur de cailloux
Rock-hound--Chercheur de cailloux
Underground urban travel-Voyager sous terre en ville
C'est l'hiver !
Une histoire de ski !
Street wise
A quoi on peut s'attendre avec le WEB
D'autres questions de l'heure
What the WEB has to offer...
What to do this winter...
The quest for energy
A short (and abeit incomplete) comment on economics-Un court commentaire (incomplet) sur l'économie
Mon opinion sur une grosse question de l'heure.
The fast food space cadet

Ma ville, un îlot perdu dans un océan d'havres méconnus qui aspirent tous a une certaine notoriété qu'une image de prestige peut leur conférer. Cette ville, un témoin de l'esprit communautaire de ses habitants, la représentation collective de l'effort individuel pour parvenir,une ville aux multiple cartiers aux petits mystères jalousement gardés des regards indiscrets qui veulent goûter a ses menus plaisirs qu'un petit sanctuaire et une bonne gastronomie peut offrir , cette ville je l'apprécie pour cela puisque je peut toujours me trouver un bon petit café blotti discrètement dans l'immensité de l'infini.  Même si ma ville est comme tout autre la représentation de la concentration démographique et urbaine, il y'a ces endroits ou s'y réfugier qui étant hors des sentiers battus donnent ce cachet unique , ce sentiment d'être chez soi loin de l'affluence des inconnus.

 

A déambuler dans ses divers quartiers, autant de patries qui donnent a cette ville son identité, l'éblouissement atteint son paroxysme a se retrouver dans ces endroits méconnus hors de l'affluence urbaine même si on est en plein centre de la ville. Malgré le fait que cette recherche d'évasion n'est qu'un voyage vers le mysticisme qu'inspire les vestiges d'une autre époque hors des courants d'un modernisme oppressant , j'avoue sincerement qu'un havre de paix est un endroit témoignant d'un esprit de culture outrepassant les banalités du présent...Donc le petit café se sirote mieux en ces lieux évocateurs donnant une paix intérieur a l'image de l'immersion dans le rêve d'un moment révolue nous faisant oublier la grossièreté urbaine que le présent impose par ses formes crus et même obscenes...

 

L'endroit de rêve, souvent blotti bien discret dans la rangé de maisons d'époque, offre toute sa splendeur lorsque l'interieur est a l'image du raffinement que le passé impose, dévoilant les menus secrets d'un passé négligé de tous sauf ceux qui s'attardent a le faire revivre pour un instant aussi court qu'une tasse de café. Ainsi lors d'une de mes promenades sur la rue Laurier je découvra un endroit m'emportant vers un envoutement sublime mais bien réel me laissant songeur sachant que peu a peu le passé se perd dans l'obscurité que le présent impose.   

 

Bon, puisque j'affectionne du centre urbain qu'est la ville de Montréal que je désigne par ''le nid'' dans mon esprit, je dois du moins en parler du moins lorsque vient le temps de découvrir non seulement ses multiples arrondissements qui permettent souvent de faire non seulement un retour vers un riche passé mais aussi de saisir l'aspect moderne d'une ville aux multiples facettes permettant a quiconque d'avoir non seulement un divertissement d'une certaine variété mais aussi de voyager a son aise sans l'encombrement du cohue urbain par le réseau souterrain permettant a quiconque d'atteindre rapidement la quasi étendue du territoire et saisir les contrastes  d'une ville que je compare un peu a un grand village aux petits havres empreint d'exotisme qu'il est un plaisir de découvrir . A cet égard une visite du métro (qu'est le réseau souterrain de transport) nous fait aussi comprendre que la diversité architecturale se répète ici sur un réseau des plus modernes qui permet aux voyageurs d'avancer sur des coussin d'air...

Avec l'agrandissement du réseau, le métro assure les déplacements des populations des régions limitrophes de la rive nord (qu'est la ville de Laval) a la rive sud (soit la ville de Longeuil). De plus de train de banlieue (qui agit comme un métro sur terre) assure les déplacements hors du noyau urbain de la porte des Laurentides a la porte de l'Ontario... Malgré tout, la congestion urbaine peut nous affliger !

Quand a discuter d'un domaine a la mode lorsqu'il est question d'assurer une qualité de vie aux gens, les questions d'ordre esthétique (qui peuvent être perçus sous un aspect ergonomique) sont bien adressées du moins lorsqu'il est question d'assurer un environnement visuel qui procure la paix...

A y penser, je me demande si un jour la culture moderne influencera notre perception de l'esthetique au point de redéfinir ce qui est plaisant malgré tout ce qu'on peut penser a cet égard...

subwayweb.jpg

Imagine what living in a big town implies once considering what urban sprawl produces in terms of the sensation of compartmentalization with the resulting feeling of claustrophobia leading towards the inevitable feeling of oppression best perceived once pressed by the masses. Thank god home doesn't feel like that ! At least not too much. Actually my town is a place not only to be able to breath enjoying it's uniqueness including the hospitality of its people but also a place to enjoy the diversity to encounter in so many neighborhoods which each vibrate to their own rhythms with a touch of ethnic diversity to have us feel the rhythms of the planet.

Irrespective of the enjoyment there is discovering a city with a lengthy past whose architectural appeal also can be considered by it's diversity, it is a pleasant surprise to realize that getting there isn't as much of an ordeal as it can be in many urban centers considering what public transit implies in terms of hassles. Actually here in Montreal apart from the extensive network of suburban trains assuring access from the northern and southern perimeter of the metropolitan area there is the subway which gives a rapid ride on a cushion of air !

Once considering what is to expect travelling by public transportation using the subway, Montreal is somewhat of an exception at least once considering aesthetic appeal. With so many stations which each have their own unique architectural and decorative qualities , commuting becomes a moment to discover the creative essence of mankind. Furthermore once considering esthetics under an ergonomic aspect, it is apparent that travelling within en environment that is not oppressing does produce some tangible results in terms of appeasement. Thus the purpose of the pictures. Mind you, with the next generation of professionals with their own ideas in mind, you never know what modern culture will produce in terms of results !

There is an association to uncover between the perception of usefulness and having esthetic appeal...

subwaylila.jpg

subwaypink.jpg

subwaygreen.jpg

Malgré le fait que je ne sait pas quoi écrire pour décrire ma cher ville si précieuse a mon esprit je dois du moins indiquer que malgré ce qui est sous entendu par l'affluence urbaine il est possible de saisir l'ambiance villageois. De plus les multiples festivités qui se déroulent en saison estivale (et même hors saison) en son centre donne une ambiance qui rapelle un peu ce qu'offre Disneyland ! Du moins il faut saisir le fait qu'une ambiance festif qui se perpétue réhausse l'image d'une ville qui peut favorablement se comparer a toute autre sans prétendre être autre chose qu'un endroit plutôt festif voir même villageois ou il fait bon y vivre ...