Make your own free website on Tripod.com

Planet earth and its forests- Notre terre et ses forêts

Une histoire de ski !

Home
Rock-hound--Chercheur de cailloux
Rock-hound--Chercheur de cailloux
Underground urban travel-Voyager sous terre en ville
C'est l'hiver !
Une histoire de ski !
Street wise
A quoi on peut s'attendre avec le WEB
D'autres questions de l'heure
What the WEB has to offer...
What to do this winter...
The quest for energy
A short (and abeit incomplete) comment on economics-Un court commentaire (incomplet) sur l'économie
Mon opinion sur une grosse question de l'heure.
The fast food space cadet

Ici chez nous une des  activités qui éveille les passions est bien le ski ! Malgré le fait que le Québec n'est pas les rocheuses nous avons du moins étés comblés avec des belles pentes qui font rêver ! Et si les pentes ce n'est pas assez, l'infrastructure est hors paire  ! Ceci laisse évidamment comprendre qu'on ne risque pas d'y trouver le temps long après ses journées a découvrir les nombreux parcours sur les sites de choix. De plus si le ski alpin n'est pas ce qui vous passionne ayant peut être peur des pentes, le ski de fond offre des moments d'extace a découvrir les bois ..mais aussi les montagnes !
 
N'ayant pas fait de ski depuis une éternité je sais malgré tout que même si les montagnes ne sont pas bien hautes ,le dénivellé peut être suffisant pour offrir des pistes qui sont non seulement longues mais aussi de calibre international ce qui veut dire qu'a y skier on n'y voit pas tellement la difference entre ce qu' on offre ici comparativement a ce qu'on offre ailleurs sachant bein que l'experience peut être aussi émouvante dans des paysages souvent a couper le souffle tel qu'est le cas pour les pistes du massif de la riviere St François a proximité relative de Québec qui offre un panorama des plus gandioses sur le fleuve et la mer sans compter ce qu'offre la Ville de Québec et son mont St Anne hôte des compétitions de la coupe du monde dans les années 70 ...
 
Plus près de Montréal , Il y'a bien sûr le mont Tremblant qui fait frémir avec une multitude de pistes certains de haut calibre, d'autres ayant des Km's de longeur . De plus les laurentides c'est LA PLACE a découvrir l'hiver permettant même un retour vers hier et son charme d'antan qu'on découvre dans les gites, les boutiques et les restaurants sans oublier..les villages
 
Un peu plus a l'est , les cantons de l'est (l'estrie) nous permet de découvrir une région au mêrme charme d'antan avec des pentes de ski peut être plus douces mais toute aussi populaires situés a proximité immédiate de villages dont les racines remontent a la colonisation loyaliste du 18ieme siecle. Et si cela ne suffit pas vous pouvez tenter l'aventure ultime soit l'escalade du Mont Mégantic (qui culmine a plus de 1100 mêtres soit presqu'un Km dessus les champs environnants ) avec..des ski de fond... Bien oui, içi la montagne se découvre avec ses skis de fonds !
 
Mais ,il faut bien se l'avouer que l'aventure du ski débute réelment lorsqu'on découvre la Gaspésie qui malgré le manque d'infrastructure formel taillée pour le skieur alpin offre ce qu'il y'a de plus grandiose pour ceux qui rêvent de faire du ski en pleine nature par prés et montagnes avec des arrêts a des gîtes qui laissent rêveurs tel celui du mont Albert ....
 
Personellement ce qui me fascine le plus sont les mont Groulx qui vus de l'espace semblent représenter ce chainon manquant qui ferait de notre pays le paradis des pentes de ski !  Je m'imagine déja le Chamonix du Québec la convoitise des autres avec des pentes de ski de quelques dizaines de Km de longeur qui décendent dans un paysage des plus grandiose !
 
 
 
 

Les monts Groulx de l'espace (cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Des montagnes...

un petit commentaire
 
-Sur la question du relief montagneux a rencontrer a proximité immédiate du cratère du Manicougan , il semble évident que les chacteristiques physiques a rencontrer en région sont en plus grande partie conséquent aux résultat de l'impacte d'un méteorite qui par conséquent modella le paysage . Ainsi si vous observez attentivement, le relief de part et d'autre comporte des characteristiques distinctifs qui témoignent des évenements en question tel un relief montagneux du coté ouest associé aux failles de chevauchement témoign de compression laterale...

Plus a l'est les mêmes characteristiques ne semblent pas ressortir aussi clairement . Ceci semble de toute évidence imputable a la provenance du bolide ayant suivi une trajectoire spécifique délaissant de fait même le coté nord qui semble plat sauf pour ce qui semble être des éclaboussures...Le fait d'avoir une montagne au centre laisse aussi comprendre que l'impacte se produisit a basse vitesse ne produisant pas assez de chalheur pour vaporiser le point d'impact... (La possibilité d'une énorme comète arrivant cette fois çi a haute vitesse peut aussi être envisagée...Ceci peut être vérifié sur le terrain non seulement avec une analyse de la composition rocheuse mais aussi avec analyse plus pousséé du point d'impacte secondaire.. l'absence de fer n'indique pas nécessairement absence de méteorite... )

Plus au sud-est la série de fissures paralleles rapprochés de direction nord-sud a rencontrer immédiatement a l'ouest de la ville de Sept Iles (non visibles sur cette photo) sont clairement le résultat de fissuration et non de chevauchement . De plus il y'a présence de ce qui semble être le point d'impact d'un méteorite plus petit ce qui laisse comprendre qu'un gros bolide arrivant de l'espace se fissura peu de temps avant de rencontrer la terre...Et que penser de la forme arrondie de la côte nord a l'ouest de sept iles...

Site WEB Tremblant

Stations de Ski des Laurentides a proximité de Montréal

Tourisme Laurentides

Tourisme région de Quebec

Station Mont St Anne

Le Massif

Cantons de l'est (Estrie)

Mont Orford

orfordweb.jpg

Bromont

Owl's head

Ski alpin en Estrie

Le Ski au lac St Jean !

montrealhiver.jpg

Tel que témoigne cette image, l'hiver a Montréal c'est une grosse affaire ! En terme de déboursés pour s'assurer un minimum vital  de manoeuvrabilité dans la poudreuse, près d'un demi-milliard de dollars doivent être dirigés vers les operations de déneigement annuellement...Imaginez ce qu'on pourrait faire avec un tel montant d'argent si la ville serait un peu plus au sud....

Et si les pentes de ski deviennent monotones, il est toujours possible de prendre unne infinité de photos de la neige !